A quoi correspondent les émotions en médecine chinoise ?

Chaque organe « produit » une émotion

Dans son aspect psychologique Le foie est qualifié de  « général des armées du corps ». Il est l’élan vital, le désir, la force de vivre qui permet d’établir des stratégies et de faire colere-1avancer les troupes dans la création d’un projet (mental). L’émotion en excès du foie est la colère. Si cette colère n’est pas contrôlée le général des armés devient un tyran et s’installe stress, frustration, irritabilité, impulsion, haine.

L’énergie de la rate a un rôle déterminant dans le processus digestif. Elle représente la terre qui nourrit. Dans son aspect mental, la rate mémorise les expériences et les perceptions. Elle réfléchit, digère et stocke dans la perspective d’un projet futur.  Les soucis et l’anxiété  peuvent perturber son bon fonctionnement et causer ressassement, rumination et frustration.

Le cœur est l’empereur et le chef d’orchestre des émotions. Tous les excès émotionnels finissent par perturber le cœur. Même si celui-ci est associé à la joie, elle peut aussi rendre fou ou même entraîner la mort. La joie d’avoir gagné à une loterie peut provoquer une crise cardiaque.

La tristesse
sont les manifestations du poumon. La tristesse a la lourdeur de la roche. Elle s’enfonce et peut peser sur les épaules. Elle condense, diminue l’énergie et peut blesser le cœur. « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ».

Les reins sont « la capacité réalisatrice » et l’émotion associée est la peur. La peur peut permettre de se protéger d’un danger mais en excès elle empêche le passage à l’acte et la réalisation de nos projets d’où l’expression « avoir les reins solides ».

Les organes ont donc un rôle déterminant dans le processus de l’activité mentale et de son équilibre. Leur bon fonctionnement permet de réagir et de s’adapter aux aléas de la vie. En s’affaiblissant ils ne contrôlent plus correctement l’émotion qu’ils produisent. C’est un cercle vicieux ou il semble nécessaire d’aider le patient à gérer ses émotions.

%d blogueurs aiment cette page :