Le printemps l’énergie du foie

Nous avons tous entendu parler de ce moment privilégié où il faut drainer le foie et qui correspond au printemps. Pourquoi cette action ? A quoi correspond t- elle ? Est-elle toujours judicieuse ?

arbre primtemps

Tout d’abord le printemps correspond à la saison de l’élément bois, celui du monde végétal. Le printemps c’est l’apparition d’une nouvelle végétation qui germe et croît rapidement. C’est le début du yang ou l’énergie monte facilement. On dit que c’est l’énergie du vent qui émerge, pousse, se déploie vers le haut tout comme les jeunes pousses qui sortent de terre. Le vent produit le bois. Le vent transporte les pollens et permet la reproduction.

Le foie nourrit, draine et véhicule l’énergie dans le corps. Tout comme le bois contient la sève, le foie stocke le sang et veille à l’activation de l’énergie. Tout comme la force de l’énergie du vent, le foie peut souffler fort et faire monter l’énergie trop fortement (la colère est associée à cet organe).

Si  son énergie circule mal du fait d’excès durant l’hiver (difficulté digestive, insomnie, irritabilité, pouls fort),  il sera avantageux de drainer le foie par des jus de Radis noir, Pissenlit, chardons-Marie. Ceci permettra, à l’instar de la nature, de réveiller le corps et de le purifier.

Par contre si l’énergie est faible (fatigue, transpiration facile) ou si la production du sang insuffisante (règles peu abondantes, peau et cheveux secs) il convient d’éviter de drainer l’organe. Drainer est une action de dispersion qui risque d’aggraver fatigue et situations de stress.

Dans tous les cas on dégustera les jeunes pousses du printemps à la saveur légère, un peu acide qui favorisent la montée de l’énergie. Leur nature fraîche engendre les liquides (la sève) ce dont le foie a besoin.  Artichauts, pourpier, asperges seront les bienvenus dans nos assiettes mais toujours sans excès.

%d blogueurs aiment cette page :